Abbaye par Francesco et Stefano BORELLA pour Offisit

Publié le 5 Décembre 2017

Destination Manzano, dans l'atelier de Francesco et Stefano BORELLA, pour parler avec eux de « l'abbaye », conçue par leur directeur artistique et ensuite engagée par Offisit. Les deux designers souriants accueillent l'équipe Design Stories. Ils ont un lien fraternel, comme deux frères différents qui apprécient et comprennent d'une manière intuitive, comme deux éléments divers et nécessaires, l'eau et la terre. L'un est la créativité tandis que l'autre est la mise en œuvre.

Leur studio est une attention méticuleuse aux détails, un espace qui combine un goût éclectique avec une intimité méditative. Frances BURNETT a parlé d'un jardin secret où deux enfants pourraient grandir et mûrir, pour Stefano et Francesco, ce serait une cour zen où ils pourraient se rééquilibrer, se concentrer et interpréter.

En ce lieu, la ligne de « l'Abbaye » a été créée, un objet considéré comme un parallèle constant entre le passé et la modernité, un chemin qui trace des souvenirs et définit de nouvelles voies. Les formes du canapé, du fauteuil et de l'ottoman sont douces, naturelles et embellies par les imperfections sur mesure qui rendent chaque pièce unique dans son art. La couture affine la douceur de l'objet qui s'est faufilé dans le design de Stefano, passant de la tête au crayon, du crayon au papier et de là à un chemin de création dynamique et précis que Francesco a soigneusement archivé à chaque pas.

« L'abbaye » est un résultat sans retenue qui peut être compris et apprécié de tous; il vous invite à vous rapprocher et à vous amuser à sauter dessus ou à vous asseoir de la manière la plus étrange. C'est une forme qui accueille et embrasse, adoucissant la formalité qui remplit souvent le lieu de travail. C'est un meuble qui crée l'harmonie dans l'espace dans lequel il est placé, ce qui, avec sa personnalité et son volume, pousse à partager et à socialiser.

 

Rédigé par Daniel

Publié dans #Mobilier de bureau - Kantoormeubilair

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article